Que fait un chef de gouvernement pour réduire davantage les risques de zoonoses mortelles ? Ou pour ralentir le réchauffement climatique ?

Si l’on s’en tient à l’exemple de notre propre Premier ministre fédéral Alexander De Croo, nous serions en très, très mauvaise compagnie en Belgique. Sa visite de charme, mise en évidence de manière publique sur sa page Facebook, est un véritable hymne aux augmentations d’échelle dans l’élevage et l’industrie laitière.

Générations futures

En Belgique, la politique classique consiste toujours à serrer des mains et à se faire des petits amis au lieu de prendre des mesures parfois impopulaires avec volonté et détermination qui donneraient au moins une perspective d’espoir à notre jeunesse et aux générations futures.

Nous nous demandons ce que toutes les victimes belges des récentes inondations catastrophiques doivent penser de tant de frivolité dans la politique belge sur les causes du dérèglement climatique.

Moteurs principaux

On estime que l’épidémie de la fièvre Q survenue dans des exploitations caprines entre 2007 et 2010 aux Pays-Bas a infecté entre 50 000 et 100 000 Néerlandais. Des milliers d’entre eux sont tombés malades et certains en subissent encore les conséquences aujourd’hui.

L’industrie laitière, l’élevage intensif et l’industrie de la viande sont l’un des principaux moteurs du réchauffement climatique et provoquent une grave pollution des sols, la déforestation, une sévère pollution des eaux de surface et des eaux souterraines dans le monde entier. Depuis des décennies, la qualité de l’eau en Flandre est et reste l’une des pires au monde.

Pour le lait de chèvre, il faut mettre les chèvres en gestation et, à chaque naissance, les séparer immédiatement de leurs petits pour donner le lait aux humains.

Stop au “Business as usual”

Choisissez votre camp.

Les animaux sont des individus, pas des machines à traire.
Rejoignez le mouvement de protestation croissant qui estime que le “business as usual” doit cesser.
Rejoignez DierAnimal.
#dieranimal #animaux #droitsdesanimaux #politique #partianimaliste #climat #criseclimatique #zoonose #animalpolitics #teamplanet

En mauvaise compagnie

Vous pourrez aussi aimer