Habitez-vous la région de Bruxelles-Capitale ou avez-vous des amis, de la famille ou des connaissances dans la région de Bruxelles-Capitale ?
Deux enquêtes sur les animaux et le bien-être animal sont prévues pour l’été 2021 dans la région de Bruxelles-Capitale.

Episode 2 : Le sondage de la Région de Bruxelles-Capitale afin de connaître l’opinion de la population bruxelloise sur l’évolution future de la législation sur le bien-être animal.

Manque de clarté

Contrairement à l’enquête menée par les universités de Gand et de Namur, celle-ci ne brille pas par sa clarté et sa précision. On peut se demander comment les résultats seront traités et interprétés.
Certaines questions, telles que les questions 14, 15 et 34, font référence au cadre juridique de certains phénomènes. Et ensuite, vous devez vous exprimer par “tout à fait d’accord”, “moyennement d’accord” ou “pas du tout d’accord”. Il n’est pas clair si on vous demande l’approbation du fait qu’il existe un cadre juridique ou si vous êtes d’accord avec le contenu existant de ce cadre juridique.

Certaines questions regroupent deux ou plusieurs sujets (exemple A et B) en une seule question, qu’il aurait été préférable de traiter séparément. Cela vous met en difficulté avec les trois réponses possibles. Parce que si vous répondez “modérément d’accord”, vous ne pouvez pas préciser si vous êtes d’accord (ou non) avec A ou B.

Abattage avec étourdissement

La question 32, par exemple, demande aux citoyens leur avis sur le “transport non commercial” d’animaux, sans indiquer ou expliquer clairement ce que cela signifie.

La question 38 porte ensuite sur l’abattage sans étourdissement. C’est la patate chaude de la politique bruxelloise pour laquelle aucun député.e bruxellois.e n’ose s’engager. Il est inutile de sonder encore une fois l’opinion des Bruxellois à ce sujet. Des enquêtes précédentes ont déjà montré que la grande majorité des Bruxellois sont favorables à l’étourdissement obligatoire. La léthargie et le manque de courage sont de la part des excellences du Parlement.

Notre conclusion

Il laisse entrevoir une atmosphère de participation citoyenne et, en même temps, nous avons le sentiment que le silence concernant le bien-être des animaux en Région bruxelloise est quelque peu comblé par ce type de papier peint.
Car avouons-le, deux ans se sont écoulés depuis les élections de 2019, et toujours rien de notable ne s’est produit à Bruxelles en termes de progrès pour les intérêts des animaux.
Donc voici encore une raison de plus pour devenir membre du seul vrai parti belge pour les animaux qui reste fidèle à ses idéaux pour les animaux, les humains et la planète, et qui fait des intérêts des animaux une priorité absolue.

Que pouvez-vous faire ?

Voulez-vous tout de même répondre à cette enquête ? N’hésitez pas à trouver l’inspiration pour vos réponses dans le programme de DierAnimal : https://www.dieranimal.be/fr/home/notre-programme/

Pour la version francophone de l’enquête, suivez ce lien-ci : https://environnement.brussels/news/donnez-nous-votre-voix-la-region-bruxelloise-consulte-les-citoyens-sur-le-bien-etre-animal

#dieranimal #partipolitique #animaux #planete #humains #animalpolitics

Enquête évolution cadre législatif BEA

Vous pourrez aussi aimer