Fin septembre 2021, Animal Rights a rappelé au ministre Ben Weyts une vieille promesse de ne plus garder les poules pondeuses en cage. Une promesse de 2018. Le moment n’a certainement pas été choisi au hasard, car dans le plus grand incendie de grange jamais connu dans notre pays, le mardi 14 septembre à Sint-Niklaas/Saint-Nicolas, pas moins de 165 000 poulets ont perdu la vie. Enfermés dans leurs misérables cages exiguës, ils ont été carbonisés vivants. La presse a parlé de “l’œuvre de toute une vie de Wim (l’éleveur) qui est partie en fumée”. Comme toujours dans la presse grand public, pas un milligramme de sympathie pour les poulets brûlés.

Une activité marginale

Merveilleux de la part de Animal Rights, pour rappeler une fois de plus au ministre flamand du bien-être animal ce qui devrait être sa tâche principale : libérer les poulets et autres animaux de ferme des souffrances inutiles infligées par tous les systèmes de cages dans l’industrie de l’élevage.
Cela devrait être évident, n’est-ce pas ?

Si ce n’était que le véritable bien-être animal reste une activité marginale pour nos ministres du BEA. Tout au plus, il y aura une “grande annonce au moment du budget” juste avant une élection, pour ensuite s’enliser dans un silence pendant des années.
Nous ne devons pas attendre que la lente machine de l’UE réponde (peut-être) positivement à l’initiative citoyenne Stop The Cage Age/Stop Aux Cages signée par plus de 1 400 000 personnes. Chaque région, chaque pays peut faire preuve d’ambition pour que cela devienne une réalité beaucoup plus tôt et à plus grande échelle.

Protection légale

Les seuls pays où le bien-être animal figure systématiquement et sérieusement à l’ordre du jour politique sont ceux où de véritables politiciens pour les animaux siègent dans les parlements et les organes directeurs. Regardez les exemples aux Pays-Bas, au Portugal, en France, en Australie… Là-bas, la protection juridique et légale progresse beaucoup plus rapidement.

Êtes-vous d’accord pour dire que les animaux sont des individus et non des biens de consommation ou des marchandises ?
Rejoignez le mouvement international croissant des partis animalistes qui donnent aux animaux et à l’environnement la protection juridique et politique qu’ils méritent.
Rejoignez DierAnimal.

Crédits Photo : Photo à gauche: Animal Rights; Photo à droite: Tom Woollard/We Animals Media
#dieranimal #animaux #animauxlibres #animalrights #droitsdesanimaux #StopAuxCages #partianimaliste #animalpolitics #teamplanet

Sommation pour promesse non tenue

Vous pourrez aussi aimer