Nous ne savons pas où nos ministres de la Fausse Agriculture ont eu leur attention le mercredi 3 février 2021, mais nous savons où ils auraient mieux fait de concentrer leur attention :
Le PNUE (Programme des Nations unies pour l’environnement), le CIWF (Compassion in World Farming) et la société de recherche Chatham House ont présenté le dernier rapport sur l’état de notre système alimentaire et son impact sur la dégradation la biodiversité lors d’un séminaire en ligne. Outre les personnalités clés des organisations mentionnées ci-dessus, Jane Goodall, la vénérable éminence et ambassadrice de la faune et de la conservation, et deux représentantes d’organisations de jeunesse sur la sensibilisation à l’alimentation et à l’agriculture étaient présents en tant qu’orateurs.

Le nouveau rapport en résumé

Le rapport ne pourrait pas être plus clair :
– Notre système alimentaire actuel est constitué d’un certain nombre de cercles vicieux entrelacés et destructeurs qui doivent être arrêtés de toute urgence
– Ce système alimentaire actuel est basé sur la fausse prémisse que “plus de nourriture doit être cultivée”, ce qui n’est pas vrai
– Ce système actuel encourage la surconsommation et le gaspillage de nourriture
– Il tourmente sans merci des millions d’animaux de ferme, enfermés dans des méga-fermes surpeuplées et insalubres
– Notre système alimentaire actuel favorise les pandémies et accélère la crise climatique
– Le système alimentaire existant détruit la biodiversité et anéantit de plus en plus d’espèces animales et végétales.
– Et en outre, le système alimentaire actuel détruit la vie et la fertilité des sols qui sont pourtant le fondement même de notre société humaine

Les alternatives politiques

Ce qui est nécessaire, et nous continuerons à le répéter :
– Pas plus, mais la juste nourriture doit être produite dans les justes quantités.
– La fin de l’élevage est une condition sine qua non. C’est cela, ou la fin de notre civilisation.
– L’agriculture doit se réformer pour cultiver des plantes et des sources de protéines végétales.
– Tous les agriculteurs, tant les nôtres que ceux du Sud, doivent recevoir un soutien financier et des conseils pour la reconversion.
– Les agriculteurs pionniers qui démontrent déjà aujourd’hui qu’une culture respectueuse est possible doivent être mis sur un piédestal afin que leurs pratiques puissent être généralisées.

Vision long terme

La classe politique actuelle dans ce pays est complètement sourde et aveugle. Tant au niveau national, régional qu’européen, les subventions et les aides directes et indirectes sont encore abondamment versées dans les méga-élevages et l’agriculture intensive, qui conduisent toutes deux au lent suicide de notre civilisation.

Jamais auparavant autant de nouveaux permis n’ont été accordés pour de nouvelles méga-élevages ou l’extension de ceux qui existent déjà en Flandre et en Wallonie qu’au cours des deux dernières années. Les éleveurs néerlandais, fuyant les normes environnementales de plus en plus strictes des Pays-Bas, traversent la frontière pour venir dans notre pays afin de poursuivre leur activité écoeurante ici, en sifflant tranquillement. Avec chantage, falsification des données environnementales et guerres locales au niveau municipal si nécessaire. Tous les partis politiques traditionnels, y compris nos verts autoproclamés, sont responsables du manque de vision et d’action à long terme et gardent l’avenir de notre jeunesse en otage.

Que pouvez-vous faire ?

Rejoignez DierAnimal. Avec le mouvement international croissant des partis animalistes partout dans le monde, nous sommes les pionniers de la promotion d’un nouveau système alimentaire.
Mangez végétal et devenez un ambassadeur végan auprès de votre famille, vos amis et vos collègues.
Y a-t-il des exploitations d’élevage intensif existantes ou de nouveaux projets d’élevage dans votre municipalité ? Regroupez-vous et organisez vos activités politiques avec vos amis, vos connaissances et vos voisins et abordez la question incessamment avec les responsables politiques locaux.

#dieranimal #partipolitique #belgique #animaux #humains #planete

Vers un nouveau système alimentaire

Vous pourrez aussi aimer