Constanza Adonis Villalon

Ce n’est qu’un au revoir !

Chers membres, chers militants,

Tout d’abord merci ! Merci de nous suivre, de partager nos publications, de les liker, de nous soutenir, de commenter, de nous envoyer tant de coeurs, des images de petits chats,…
Merci !

Ensuite, je voudrais vous annoncer que par décision personnelle, je pars vivre à l’étranger.

Mais le parti reste entre de bonnes mains et je veillerai toujours à ce que tout aille pour le mieux. Ce si beau projet, qui se construit au quotidien.
Chaque petit geste, like, partage, chaque minute, heure consacrée à ce si beau projet, nous fait grandir et nous rend plus fort.
Notre parti est encore petit, mais c’est un petit parti avec de grandes idées. Fait de membres qui ont la main sur le coeur pour tous !
Dans la sphère politique, les animaux n’ont que nous. Pas question donc de les abandonner.

Avec les deux autres co-fondateurs, Peter Verhaegen et Giuseppe Polito, nous avons travaillé d’arrache-pied durant près de 3 longues années, pour mettre sur pied, ce parti.

Pour créer ce parti, j’ai sacrifié une partie de ma vie, tout comme Giuseppe et Peter. Comme certains d’entre vous le savent, je suis retournée à l’université à 32 ans, et pendant toutes ces années d’études, j’ai ramé, plus vu passer les étés, ni le mois de janvier. Je travaillais à côté comme hôtesse de l’air, et j’allais au cours avant ou après mes vols.

La création d’un parti demande un investissement total, un don de soi complet. On ne compte pas les heures. On s’investit corps et âme.
Il faut bien cela pour tous ces animaux, qui se font torturer, tuer au quotidien, dans les élevages, laboratoires, fermes et abattoirs.
Il n’y aurait pas DierAnimal si je n’étais pas là, si Peter n’était pas là, si Giuseppe n’était pas là. Çà, c’est un fait.

Je suis heureuse d’avoir eu ces deux grands hommes à mes côtés tout au long de cette phase qui est d’ailleurs la plus difficile : la création d’un nouveau parti politique. Peter Verhaegen et Giuseppe Polito, merci ! Merci et encore merci ! Vous m’avez suivi dans ce projet fou, depuis le tout début. Vous m’avez fait confiance et je ne vous remercierai jamais assez.
Le parti continue à être porté par ces deux grandes personnes qui travaillent beaucoup dans l’ombre, mais sans qui nous n’aurions jamais pu mettre en place tout ceci. Merci à Delphine Rens qui a beaucoup travaillé dans l’ombre aussi. Merci à tous les président.e.s de sections, à tous les militant.e.s, à tous ceux qui ont voté pour nous, à vous qui nous suivez.

La politique c’est un projet à long terme. Aucun parti n’est arrivé du jour au lendemain au pouvoir. Regardez l’âge qu’ont les partis politique en Belgique, et comparez nous. Où nous en sommes après, un peu plus de deux ans, avec un budget dérisoire.
Oui je suis fière, très fière même. Il faut être fière, quand on arrive à un tel résultat. Nous avons placé la première députée animaliste dans un parlement en Belgique. Victoria Austraet porte avec brio, les idéaux de notre parti à tous !

Je rêve, j’espère, de tout coeur et avec toutes mes forces que nous décrocherons bien plus d’un siège aux prochaines élections régionales, fédérales, rêvons aussi aux européennes, et aux élections communales.

DierAnimal reste et grandira, jusqu’à ce que toutes les cages soient vides.
Aimons, protégeons cette pépite. C’est le plus beau cadeau que chacun de vous puisse faire pour les animaux.

En tant que petit parti, nous n’avons pas droit à des dotations. Nous vous remercions de tout coeur d’être membre et/ou de nous suivre, et si vous pouvez convaincre d’autres personnes autour de vous, de devenir membre, de faire un don ou de liker et suivre notre page, vous faites des gestes nobles en plus.

La nouvelle vous surprend peut-être, mais comme la fondatrice du Parti néerlandais pour les animaux, Marianne Thieme dit si bien : « Il n’est jamais bon d’attendre de prendre des décisions, quand celles-ci sont prévisibles ».
Mais « Ne pensez-pas que je m’en vais».
Ce n’est qu’un au revoir mes sœurs, frères humains et non-humains !

Je serai toujours à vos côtés lors des futures élections pour gagner !

Constance Adonis Villalon